Ministère de la chasse à l’enfant :Valls assure la relève

Logo resf éducation

La neige paralyse une partie du réseau routier et ralentit le trafic aérien mais il faut rendre hommage à la Police aux frontières du ministre Valls et du président Hollande qui n’hésite pas à braver bourrasques, tempêtes et intempéries pour accomplir sa mission. Et quelle mission ! Ce matin, à 6 heures, la famille Maxhuraj a été arrêtée à Pontivy (Morbihan). Les deux parents, Sélami et Améla, les trois enfants Klévis, 12 ans, Ergy, 11 ans et Vonessa, 9 ans, ont été chargés dans deux voitures. Ils roulent en ce moment vers Paris où un avion les attend pour les expulser vers l’Albanie.

Les parents et les trois enfants ont fui leur pays où ils étaient menacés en 2011. Améla, la mère, a été blessée dans une affaire de vendetta. Ils ont été déboutés de leur demande d’asile à l’OFPRA puis devant la CNDA.

Les trois enfants sont scolarisés. Klévis est un élève exemplaire, tous trois parlent très bien le français, Vonessa fait de la danse, les deux garçons du foot. Les parents ont des promesses d’embauche.

C’est une famille sympathique qui préfère dormir dans la rue plutôt que de retourner en Albanie assurent ceux qui la connaissent. Le collectif qui les suit assure que la peur qu’ils expriment n’est pas feinte mais, au contraire, bien réelle.

Ils étaient assignés à résidence à Pontivy avec obligation de pointer à la gendarmerie plusieurs fois par semaine depuis le 28 février.

Ce matin, Monsieur Valls a montré que, dans la lignée de ses prédécesseurs, Sarkozy, Hortefeux, Besson et Guéant, la chasse à l’enfant ne lui répugnait pas.

 

Communiqué RESF

Remonter