airparif



  1. Denis Baupin : il faut maintenant s’attaquer au parc automobile

    Paris-pollution Airparif

    Communiqué de presse du 3 juillet 2013 de Denis Baupin suite à la publication de l’étude d’Airparif : Airparif vient de rendre publique une étude sur l’évolution de la qualité de l’air à Paris entre 2002 et 2012. J’y vois une bonne et une mauvaise nouvelles. La bonne nouvelle, c’est que cette étude atteste d’une amélioration de la qualité de l’air à Paris depuis dix ans. Mais elle confirme également que de 22 % à 97 % des parisiens sont toujours exposés à un air dont la qualité ne respecte pas les normes annuelles et que 2 à 4 millions d’habitants continuent chaque année en Ile de France à vivre  dans un environnement toxique. …

    Lire la suite
  2. Airparif : bilan 2012 de la qualité de l’air en Ile-de-France

    Paris-pollution Airparif

    La qualité de l’air reste insatisfaisante en Ile-de-France. En 2012, on estime qu’environ 3 millions de Franciliens étaient potentiellement exposés à des niveaux de pollution qui ne respectaient pas la réglementation, principalement le long du trafic et dans le cœur de l’agglomération. Ces niveaux marquent une certaine stabilité depuis plusieurs années. Les conditions météorologiques en 2012 ont été très contrastées. Vague de froid intense en février, suivie d’un mois de mars exceptionnellement sec et ensoleillé, elles ont favorisé des niveaux de pollution soutenus au premier trimestre. Le reste de l’année a été plus clément pour la qualité de l’air, avec un été frais et pluvieux, hormis une vague de chaleur tardive en août, et un automne doux et pluvieux. …

    Lire la suite
  3. Environnement : la droite, ça commence à bien faire !

    Logos Bruitparif et Airparif

    Le groupe EELVA au Conseil de Paris a appris avec consternation l’arrêt des contributions du Conseil général des Hauts-de-Seine à AirParif et à BruitParif. Une nouvelle fois, l’ensemble de l’agglomération parisienne sera victime de l’archaïsme de l’UMP. A Paris, la droite s’est déjà battue contre le tramway, les couloirs de bus et aujourd’hui le réaménagement des berges de Seine. La décision du Conseil général des Hauts-de-Seine est une atteinte directe à la santé des ParisienNEs et des FrancilienNEs, notamment les habitantEs résidant aux abords du boulevard périphérique, doublement victimes du bruit et de la pollution aux particules fines. Dans la métropole, l’espérance de vie des habitantEs est toujours amputée de six mois à cause des méfaits de la pollution atmosphérique. …

    Lire la suite
  4. Exposition des parisiens à la pollution atmosphérique : Une nouvelle étude confirme l’urgence à agir

    Pollution sur Paris - crédits Airparif

    Exposition des parisiens à la pollution atmosphérique : Une nouvelle étude confirme l’urgence à agir et place les pouvoirs publics locaux et nationaux face à une lourde responsabilité. A l’occasion des Assises régionales de l’air organisées par le Conseil Régional d’Ile de France, Airparif a rendu public aujourd’hui une étude portant sur l’exposition aux polluants atmosphériques des établissements d’Ile de France recevant des publics sensibles (crèches, écoles, hôpitaux, établissements pour personnes âgées, etc.).  …

    Lire la suite
  5. Airparif évalue les outils proposés pour améliorer la qualité de l’air de l’agglomération parisienne

    Concentration annuelle moyenne des particules fines en Ile de France

    Compte tenu des niveaux de pollution de l’agglomération parisienne, du nombre de Franciliens exposés (cf bilan de la qualité de l’air 2011 ) et du contentieux en cours avec l’Union Européenne pour non respect de la Directive sur les particules, deux outils visant à améliorer la qualité de l’air ont été évalués par Airparif :  …

    Lire la suite